IL EST OÙ LE BONHEUR ? SUR L’EDELWEISS

PARCOURS M – PREMIÈRE RECO EN MODE ACTIF ?

On a la banane, jusqu’aux oreilles ce matin. Il est 8h30 (comme le jour J) et la neige crisse sous les skis. C’est un froid sec avec un ciel dégagé qui nous accueille pour la reconnaissance du Parcours M de l’Edelweiss. 

Avec Antoine (Socquet), on n’a pas chômé. 9h14, on était au sommet. On croise déjà les doigts pour que les conditions soient les mêmes le samedi 13 février. Mais reprenons depuis le début. Tout d’abord, il est important de vous préciser qu’un parking de 900 places est là pour vous accueillir au pied du télécabine de la Princesse. Deux charmantes personnes réceptionneront le sac que vous retrouverez à l’arrivée sur la place de l’Église à Megève.Le départ s’effectuera par vague de 6. Le rythme cardiaque montera assez vite avec 2 bonnes bosses lorsqu’on traverse les forêts du « Petit bois » et de « Combafort ». On peut souffler un peu aux abords de la gare intermédiaire du télécabine de la Princesse. Après, la pente est progressive jusqu’à un dernier raidillon qui va faire mal aux cannes. Enfin la pente s’adoucit. Vous avez en ligne de mire le sommet et surtout vous entendrez la musique de l’accordéon.  

A ce moment-là, vous serez dans l’ombre. Quand vous arriverez au sommet, le soleil vous éblouira (on a oublié de vous préciser qu’on a commandé le soleil) et le Gros (le Mont-Blanc) dévoilera toute sa chaine. Thé, soupe et même vin chaud (chut !) seront au sommet pour vous requinquer. Après place à une descente douce jusqu’au pied du Mont d’Arbois. On traverse la route, on rechausse et on descend entre les chalets jusqu’à la patinoire centrale. De là, il faut rallier l’arrivée: la place de l’Église et notre super speaker Ludo. Ken et Barbie seront là pour vous remettre votre médaille… vous serez FINISHER ! 

Leave a comment